Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2006

2006 11 26

Donovan- Catch the wind – 1’56

Classé sous A l'ecoute de ... — ganeshabreizh @ 17:05

 

http://www.dailymotion.com/video/5CwdhTyedDodP2ylc

 

*
In the chilly hours and minutes,
Of uncertainty, I want to be,
In the warm hold of your loving mind.

To feel you all around me,
And to take your hand, along the sand,
Ah, but I may as well try and catch the wind.

When sundown pales the sky,
I wanna hide a while, behind your smile,
And everywhere I’d look, your eyes I’d find.

For me to love you now,
Would be the sweetest thing, ‘twould make me sing,
Ah, but I may as well, try and catch the wind.

When rain has hung the leaves with tears,
I want you near, to kill my fears
To help me to leave all my blues behind.

For standin’ in your heart,
Is where I want to be, and I long to be,
Ah, but I may as well, try and catch the wind

Tropisme et Nature

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 17:02

Automne d'or dort 

*

Quand la route devient « humide » après tant de jours de soleil, ce peut être annonciateur d’un automne qui s’approche à pas feutré,
précédent, le temps d’un hiver, le printemps d’un autre renouveau
dont les lunes seront les souvenirs. L’automne, peut de choses se voient, la nature travaille en profondeur dans la chaleur constructive de dame nostalgie.

 

ésotcelt,

ganeshabreizh .

Labour au repos

La solitude

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 14:53

 Angel

La solitude est la seule suite d’instants où l’on puisse réellement s’écouter, s’entendre parler, sans dire un mot, et penser, en se regardant dans le blanc de l’âme.

 

*

ganeshabreizh

*

L'unique banc sur blanc de l'âme à l'écoute du ramage de l'arbre solitaire.

2006 11 22

Say you, Say me – Lionel Richie – 4’01

Classé sous A l'ecoute de ... — ganeshabreizh @ 23:32

http://www.dailymotion.com/video/7DospkC7Pe2qVRWz

« Ave publicum ludunt versubus te salutant » ou le jeu

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 23:16

 

 

jeu de dames - www.dsaunier.free.fr

 

*

Fondamentale idée et symbole de lutte,
Envers soi-même élément de jouissance,
L’on y sent les éclats de victoire et de chance,
Combat, hasard, simulacre, aucun ne rebute;
Symbole spontané de la vie personnelle
Fait passer le témoin de l’état de nature
A l’état spontané et voulu de culture,
Dialogue de l’homme avec un reflet rituel.
Par le jeu discret de l’amour et du hasard,
Un petit d’homme naquit au regard
Pigmenté d’une peluche douée d’art;
Il serra, sentit et mordit son Oscar
Meilleur nom d’un doudou, jeu de bébé bizarre.
Oh! Le brouhaha des enfants à la récrée,
Où marelle, ballon, billes et saute-mouton,
Choix des jours où le soleil brillait à jouer,
Faisaient s’éclairer des yeux filles et garçons.
« Du pain et des jeux », atmosphère du cirque ancien,
Il demeure aujourd’hui dans l’esprit des « romains »
Gladiateurs de belote et rétiaires des tarots,
Myrmillons des dames et bestiaires du domino,
Marathoniens des échecs et catervaires du bridges.
Ah! Ah! Le jeu mon enfant, quelle riche histoire!
On n’a jamais comme adversaire que son miroir.

 

*

 

ésotcelt,

 

ganeshabreizh

 

*

the mirror craked - www.filebox.vt.edu


 

2006 11 20

100.000 Blogs

Classé sous Non classé — ganeshabreizh @ 19:31

 

 

votez pour moi

 

 

http://www.centmilleblogs.com/vote.php?id=3622″>VOTEZ POUR MON BLOG

 

*

 

*

OU BIEN ALORS VOUS POUVEZ LE FAIRE AUSSI ICI

boosterBlog http://ganeshabreizh.boosterblog.com« target= »_blank »>

http://www.boosterblog.com » target= »_blank »>100.000 Blogs dans Non classéhttp://www.boosterblog.com/ban/2_88x31.gif » width= »88″ height= »31″ alt= »Booste le trafic de ton blog avec BoosterBlog.com ! » />

 

 

*

 

Concours 100.000 blogs

*

*

*

 

* osez l'expérience

C’ EST SYMPA AUSSI ICI :

www.dicoblog.com

Annuaire Blogs francophone

http://www.dicoblog.com » target=_blank> dans Non classéhttp://www.dicoblog.com/annuaire-blogs/images/468.jpg » border=0>

 

 

2006 11 19

Meditation II – Temps…illusion…initiation…Vivre est conscience de créer.

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 16:03

 

Inevitable conscience-Maryenn Shores-www.members.tcq.net/benmarty/maryann 

« 

Conscience inévitable d’avoir été les fragments d’un seul être!                                                                                             

Toute réponse est dans le miroir de l’âme,

Soleil, reflet créateur de lumière.

*

Toute question contient sa réponse flamme,

Source et générateur, le père et la mère.

*

Être, à l’ombre chérie, conçois sans y penser

Que le temps est fruit d’illusion

Cœur à l’écoute et sans passion.

*

Vivre est conscience de créer !

*

ganeshabreizh

*

lueurs de conscience

2006 11 18

Méditation I – Coeur…Amour… »Non-lien » et Chakra du Coeur

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 18:14

*Le chakra du coeur par Christophe Dacier  - www.visionsetaura.free.fr

L’image ci-dessus est un très beau chakra du cœur avec un mouvement spiralé 
et les couleurs pastel des sphères spirituelles (rose, bleu, indigo…).

Ce genre de chakra peut avoir dans ses couches les plus extérieures 
donc cosmiques des dimensions de plusieurs mètres.

Le mauve du centre indique la profondeur de l’amour, le bleu est le signe de la compassion, 
le rose pâle est le signe d’une dimension spirituelle d’harmonie 
(liée aux déesses Lakshmi ou Vénus). 
Une personne aura des couleurs différentes selon ses lignées spirituelles.

Christophe Dacier

*

*

Tendre espoir de la flamme

Ne cesse pas  d’aimer

Le coeur de son Amour

Puisqu’il ne peut lui appartenir

*

Ganeshabreizh

*

*

Chakra du coeur (vue de côté) par Christophe Dacier - www.visionset aura.free.fr

Voici une vue de coté en coupe du chakra du cœur, celui-ci fonctionne correctement, il est alimenté dans sa racine par l’énergie rouge des chakras inférieurs. Il est aussi alimenté par le jaune du mental et le bleu des méditations par les chakras qui sont au dessus. Sa racine est harmonieuse, elle est suffisamment rigide pour apporter une structure et assez souple pour s’adapter à de nouvelles situations.

Les différentes strates extérieures correspondent  à divers plans de conscience et de méditation, ces dernières sont régulières.

Christophe Dacier

*

Chakra du coeur en coupe (Dysfonctionnement)- par Christophe Dacier - www.visionsetaura.free.fr

Voici une vue de coté en coupe d’un chakra du cœur présentant de graves troubles.

L’alimentation en énergie est très fine (trait rouge venant des chakras inférieurs), mais très dense, ce qui peut donner une impulsivité dans les relations amoureuses. Le trait jaune descendant du mental est très large, ce qui donne aussi une prise de contrôle du mental sur un domaine où il n’a rien à faire : les amours. 

Dans le dos, sur la colonne vertébrale il existe un gros bouchon noir d’énergies qui ne circulent pas (et qui ne sont pas reconnues), d’où une impossibilité à reconnaître qui est bon à aimer, au moins dans les amours humaines, car dans les plans spirituels l’amour est lié à l’existence et se donne sans compter sans attendre et n’est pas atteignable par les manipulations diverses – ce n’est pas le même plan.

Nous voyons dans le cône qui est dans le corps physique des taches noires qui sont des émotions bloquées (elles n’ont pas obligatoirement pour origine le propriétaire du chakra mais il lui appartient de s’en débarrasser).

Les strates extérieures correspondent aux plans extérieures et aux relations. Nous observons des vides, qui sont des domaines de la  vie qui ne sont pas investis (par exemple une incapacité à ressentir de l’amour d’une autre personne ou d’un autre être vivant – enfant, arbre dans une certaine proximité). Je vois aussi une couche très dense qui indique un surinvestissement affectif, voire une avidité. Ce surinvestissement affectif est une compensation, ce qui peut donner un comportement amoureux apprécié mais non équilibré. Dans le quotidien, cette personne peut avoir un grand besoin – jamais satisfait – d’être aimé avec diverses stratégies de séduction au détriment d’elle même. Ce qui induit qu’il y aura un changement ou un retournement de situation dans la relation amoureuse, parfois des violences, des tromperies, des mensonges.

Christophe Dacier.

www.visionsetaura.free.fr

2006 11 14

Kyo feat Sita – Le Chemin – 3’23 et paroles

Classé sous A l'ecoute de ... — ganeshabreizh @ 0:00

Image de prévisualisation YouTube

*

Regarde-toi assise dans l’ombre
A la lueur de nos mensonges
La main glacée jusqu’à l’ongle

Regarde-toi à l’autre pôle
Fermer les yeux sur ce qui nous ronge
On a changé à la longue

On a parcouru des chemins
On a tenu la distance
Et je te hais de tout mon corps
Mais je t’adore
On a parcouru des chemins
On a souffert en silence
Et je te hais de tout mon corps
Mais je t’adore encore

Je vis dans une maison de verre
A moitié remplie de ton eau
Sans s’arrêter l’niveau monte

Je suis le fantôme qui s’égard
Je suis l’étranger à ton coeur
Si l’on r’garde comme on est seul

On a parcouru des chemins
On a tenu la distance
Et je te hais de tout mon corps
Mais je t’adore
On a parcouru des chemins
On a souffert en silence
Et je te hais de tout mon corps
Mais je t’adore encore

On a parcouru des chemins
On a tenu la distance
Et je te haie de tout mon corps
Mais je t’adore
On a parcouru des chemins
On a souffert en silence
Et je te haie de tout mon corps
Mais je t’adore encore
On a parcouru des chemins
On a tenu la distance
Et je te haie de tout mon corps
Mais je t’adore
On a parcouru des chemins
On a souffert en silence
Et je te haie de tout mon corps
Mais je t’adore encore
Encore encore

 

 

2006 11 13

La magie du sanglot

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 23:39

Junky - www.henry.sandi.net

Près la vie d’Absurdie, loin de son univers,
Un drogué efflanqué s’évertue dans l’amer
A rechercher un coeur pour l’apaisement cher.
Ils court les bars de nuits, courtise au féminin,
Aucune n’envisage d’aspirer son venin.
L’amour est interdit à se triste pantin.

De rejet en rejets, montré du doigt, banni,
Cet exclu de la vie s’enfonce dans sa nuit.
Hashish, marijuana l’ont poussé à l’envie
D’lsd, cocaïne, opium, amphétamine.
Les nausées de l’alcool en font une machine,
Il a tout essayé de ce qui hallucine.

Son incompréhension en conscience morbide
Lui fait haïr la mort cette traîtresse avide.
Il ne veut pas gésir sous cette pluie d’acide.
Un sursaut se répand dans son cerveau putride.
Très loin de l’univers où se répand l’hybride,
Ce caméléon rêve à la fille apatride.

Être qui le comprenne et retienne sa chute
Dans un monde inouï où tout est abrupt
Où rien est tout blanc, où chavire l’inculte,
Jusqu’aux murs gris-acier où se tague l’insulte,
Et accepte en cadeau ses possessions brutes
Que sont le rien d’un corps et d’un esprit en rut.

Cette épave attentive à une vie réelle,
Pour un peu de chaleur aux creux exponentiels,
Veut revivre et penser tout en haut de l’échelle,
En mots de société, les valeurs éternelles
Qui d’un clochard en loque sur son banc de poubelle
Réalise un humble au goût de mirabelle.

Par une lame en brèche aiguisée par la peur
L’emprise de la drogue amène au déshonneur
Ce suicidaire humain dont la volonté meurt.
Ce soir tout va finir, tout va cesser malgré
Le fol espoir d’amour qui a illuminé
L’espace d’un instant son regard d’égaré.

Enfin la commissure de ses lèvres exsangue
Voit couler le sang noir, signe de vie qui tangue.
Belle comme le jour au soleil levant,
Une fille d’Aurore en agenouillement,
Telle Sally Trench à ses pieds se lovant…

Il perçoit Sainte Jeanne Hippy, tente yeux souris
Un dernier soupir pour partager l’Esprit.
Elle comprend qu’il est à la frontière d’une vie
Et dépose mouillé le baiser de la paix
Sur l’ultime respir’ avec pour seul effet
De l’avoir rassuré lors du bond vers l’après.

*Réunion alma cuerpo - Blake -(illustration de l'Enfer de Dante) 

Ils se seront aimés la seconde d’un siècle.
Il a eu cette paix, elle a eu la douleur
Et leurs coeurs se dissolvent dans la nuit éthérée
Alors qu’au tas de cendre a pris place l’aigle.
D’avoir vu mort son frère, l’Enfant apeuré pleure
Et gémit d’avoir vécu ces deux êtres achevés.

Sa larme de cristal, gouttelette vermeil
S’écoule sur la cendre, renaît alors.
Et lui de vient fontaine de nacre en sommeil
Et eux statue d’Amour à l’éternel accord.

*
ésotcelt

ganeshabreizh

*                                                          *

Triste fée perdue (par Akahastur) www.forum-image-in-air3d.com  *Idyle - Wsiudmak49

12

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO