Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2006 11 13

La magie du sanglot

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 23:39

Junky - www.henry.sandi.net

Près la vie d’Absurdie, loin de son univers,
Un drogué efflanqué s’évertue dans l’amer
A rechercher un coeur pour l’apaisement cher.
Ils court les bars de nuits, courtise au féminin,
Aucune n’envisage d’aspirer son venin.
L’amour est interdit à se triste pantin.

De rejet en rejets, montré du doigt, banni,
Cet exclu de la vie s’enfonce dans sa nuit.
Hashish, marijuana l’ont poussé à l’envie
D’lsd, cocaïne, opium, amphétamine.
Les nausées de l’alcool en font une machine,
Il a tout essayé de ce qui hallucine.

Son incompréhension en conscience morbide
Lui fait haïr la mort cette traîtresse avide.
Il ne veut pas gésir sous cette pluie d’acide.
Un sursaut se répand dans son cerveau putride.
Très loin de l’univers où se répand l’hybride,
Ce caméléon rêve à la fille apatride.

Être qui le comprenne et retienne sa chute
Dans un monde inouï où tout est abrupt
Où rien est tout blanc, où chavire l’inculte,
Jusqu’aux murs gris-acier où se tague l’insulte,
Et accepte en cadeau ses possessions brutes
Que sont le rien d’un corps et d’un esprit en rut.

Cette épave attentive à une vie réelle,
Pour un peu de chaleur aux creux exponentiels,
Veut revivre et penser tout en haut de l’échelle,
En mots de société, les valeurs éternelles
Qui d’un clochard en loque sur son banc de poubelle
Réalise un humble au goût de mirabelle.

Par une lame en brèche aiguisée par la peur
L’emprise de la drogue amène au déshonneur
Ce suicidaire humain dont la volonté meurt.
Ce soir tout va finir, tout va cesser malgré
Le fol espoir d’amour qui a illuminé
L’espace d’un instant son regard d’égaré.

Enfin la commissure de ses lèvres exsangue
Voit couler le sang noir, signe de vie qui tangue.
Belle comme le jour au soleil levant,
Une fille d’Aurore en agenouillement,
Telle Sally Trench à ses pieds se lovant…

Il perçoit Sainte Jeanne Hippy, tente yeux souris
Un dernier soupir pour partager l’Esprit.
Elle comprend qu’il est à la frontière d’une vie
Et dépose mouillé le baiser de la paix
Sur l’ultime respir’ avec pour seul effet
De l’avoir rassuré lors du bond vers l’après.

*Réunion alma cuerpo - Blake -(illustration de l'Enfer de Dante) 

Ils se seront aimés la seconde d’un siècle.
Il a eu cette paix, elle a eu la douleur
Et leurs coeurs se dissolvent dans la nuit éthérée
Alors qu’au tas de cendre a pris place l’aigle.
D’avoir vu mort son frère, l’Enfant apeuré pleure
Et gémit d’avoir vécu ces deux êtres achevés.

Sa larme de cristal, gouttelette vermeil
S’écoule sur la cendre, renaît alors.
Et lui de vient fontaine de nacre en sommeil
Et eux statue d’Amour à l’éternel accord.

*
ésotcelt

ganeshabreizh

*                                                          *

Triste fée perdue (par Akahastur) www.forum-image-in-air3d.com  *Idyle - Wsiudmak49

2 Réponses à “La magie du sanglot”

  1. Sahel dit :

    Coup de coeur ! Bon evidemment, il s’agit là d’un poème bien sombre et d’un bien triste destin mais j’aime ces vers qui dansant les uns , mélés aux autres, forment des couleurs au goût subtil et délicat de poésie. La noirceur jaillit au coeur de ton oeuvre.
    Amicalement

    sahel

    Contribution le : 21/08 15:12:43 sue le site de http://nouvelle-poesie.com
    _________________
    « Les grands créateurs n’ont pas le monopole de la souffrance. »T.B.J (L’auberge des pauvres).

  2. Nostalgie dit :

    J’ai beaucoup aimé ce conte esotcelt qui dessine si bien le goût de la déchéance humaine et l’errance cherchant en vain cette planche de salut à laquelle se raccrocher pour stopper la descente en enfer…Triste mais si réaliste, car il arrive bien souvent qu’il faille arriver à la fin pour qu’une main se tende.. trop tard.

    Bisous à toi

    Patsy

    *

    Contribution le : 22/08 00:20:50 sur le site de http://nouvelle-poesie.com
    _________________
    Ce que nous faisons pour nous, disparaît avec nous…Ce que nous faisons pour les autres et le monde, est immortel… (??? – je ne sais plus de qui c’est)

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO