Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 janvier 2007

2007 01 2

Natasha Saint Pier et 500 choristes – Vivre ou survivre – 3’04 et paroles de la chanson de Daniel Balavoine

Classé sous A l'ecoute de ... — ganeshabreizh @ 13:40

 

Image de prévisualisation YouTube

 

*

 

Paroles et Musique: Daniel Balavoine   1982  « Vendeurs de larmes »
© Editions Barclay-Morris / Rougeagèvre

Heure sonne matin
Pleure chagrin
Et repasse le film humide
Du passé dans les yeux

Court bien trop court
Notre amour
Et les appels au secours
Savent qu’un sourd n’entend pas ce qu’il veut

Et pourtant il faut vivre
Ou survivre
Sans poème
Sans blesser tous ceux qui l’aiment
Être heureux
Malheureux
Vivre seul ou même à deux

Mais vivre pour toujours
Sans discours
Sans velours
Sans les phrases inutiles
D’un vieux roman photo

Fleurs fanées meurent
Noir et blanc
Seules couleurs
D’un futur qui est déjà le passé pour nous

Et pourtant il faut vivre
Ou survivre
Sans poème
Sans blesser ceux qui nous aiment
Être heureux
Malheureux
Vivre seul ou même à deux

Et pourtant il faut vivre
Ou survivre
Sans poème
Sans blesser ceux qui nous aiment
Être heureux
Malheureux
Vivre seul ou même à deux

Mais vivre en silence
En pensant aux souffrances
De la terre et se dire
Qu’on est pas les plus malheureux

Quand dans l’amour
Tout s’effondre
Toute la misère d’un monde
N’est rien à côté d’un adieu

Et pourtant je veux vivre
Ou survivre
Sans poème
Sans blesser tous ceux que j’aime
Être heureux
Malheureux
Vivre seul ou même à deux

Oh oh
Vivre ou survivre
Seul ou même à deux
Ooohh…

Within Temptation – In perfect Harmony – 4’35

Classé sous A l'ecoute de ... — ganeshabreizh @ 12:08

libstat : mesure audience pour site web
Annuaire, litterature, sites classés

Image de prévisualisation YouTube

*

Within Temptation  - In perfect Harmony - 4'35 dans A l'ecoute de  ...

 

 

Lyrics (paroles)

*

In a world so far away
At the end of a closing day
A little child was born and raised
Deep in the forest on a hidden place
Mother never saw his face

Ancient spirits of the forest
Made him king of elves and trees
He was the only human being
Who lived in harmony
In perfect harmony

The woods protected, fulfillled his needs
Fruit by birds, honey by bees
He found shelter under trees
He grew up in their company
They became his family

A thousand seasons
They passed him by
So many times, have said goodbye
And when the spirits called out his name
To join forever, forever to stay
A forest spirit he became

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO