Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2007 02 15

Conscience – 1 – Définition et analyse (18 citations)

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 12:03

 

CONSCIENCE

 

[Définition et analyse]

 

1- « La conscience c’est l’intuition qu’ a l’esprit de ses états et de ses actes . »

(André Lalande – 1867-1963, Vocabulaire technique et critique de la philosophie) [Lalande développa un rationalisme qui fait de la raison un ensemble de normes intellectuelles en progrès continu.]

 

*

 

2-« La conscience est un ensemble de réactions de l’individu à ses propres actes. »

(Pierre Janet – Philosophe, médecin et psychologue français [figure majeure de la psychologie clinique française du XIXème siècle] 1859-1947, De l’angoisse à l’extase, 1925).

 

*

 

3–« La prise de conscience d’un acte consiste toujours à lui superposer une action nouvelle. Ainsi la prise de conscience du succès est une conduite de triomphe qui se greffe sur l’action de réussir. »

(Pierre Janet – ibid.)

 

*

 

4-« Toute conscience, Husserl l’a montré, est conscience de quelque chose. Cela signifie qu’il n’est pas de conscience qui ne soit position d’un objet transcendant. »

(Jean-Paul Sartre –Philosophe et écrivain français [Existentialisme, phénoménologie] – 1905-1980, L’Être et le Néant, 1943 [essai d’ontologie phénoménologique])

 

*

 

5-« « Être une conscience c’est s’éclater vers le monde »

(Jean-Paul Sartre – ibid.)

 

*

 

6-« Ce qui élève l’homme par rapport à l’animal, c’est la conscience qu’il a d’être un animal…Du fait qu’il sait qu’il est un animal, il cesse de l’être. »

(Georg Wilhelm Friedrich Hegel – 1770-1831 – Philosophe allemand représentatif de l’idéalisme allemand, [célèbre pour son analyse de la dialectique du Maître et de l’esclave, pour la phénoménologie de l’esprit ainsi que pour la célèbre dialectique].)

 

*

 

7-« La conscience est l’acte inhérent à toute pensée de poser un objet pour un sujet. »

(Octave Hamelin – 1856-1907 – Philosophe français – Essai sur les Eléments principaux de la Représentation – 1907- [il est aussi un historien de la philosophie]).

 

*

 

8-« Il n’y a que les gens malsains pour se sentir exister. »

(Pierre Maine de Biran (de son vrai nom Marie-François-Pierre Gonthier de Biran) 1766-1824 – Journal –[d’abord sensualiste (Condillac, Locke) il se tourne ensuite ver l’intellectualisme et devint finalement un théosophiste mystique.]

 

*

9-« Une conscience qui se ré-fléchit est déjà un e mauvaise conscience ; la conscience ne peut se saisir que dans ses déchirements. »

(Maurice Pradines – 1874-1958 – Philosophe français et professeur -Traité de psychologie générale, 1943-1946) [Il a développé une philosophie de la connaissance à la lumière d’une problématique de la sensation.]

 

*

 

10-« On peut appeler la conscience une ironie naissante, un sourire de l’esprit. »

(Vladimir Jankélévitch – 1903-1985 – Philosophe et musicologue français – L’ironie ou la bonne conscience, 1936) [son œuvre est centré autour de trois axes de réflexion : la métaphysique du « je ne sais quoi » et du « presque rien », la morale de l’intention bienfaisante et l’esthétique de l’ineffable.]

 

*

 

11-« L’être de la conscience c’est une être pour lequel il est dans son être question de son être. »

(Jean-Paul Sartre – Ibid.)

[(Cette formule exprime une expérience très familière : Avoir conscience de soi, c’est se mettre en question, se dédoubler. J’ai conscience d’être untel. Le moi se dédouble en un moi spectacle et un sujet spectateur. Ainsi pour Sartre la conscience introduit une inquiétude, un doute, une mauvaise foi. Avoir conscience d’être timide ce n’est plus être timide ingénument. Avoir conscience d’être timide c’est jouer sa timidité devant un spectateur (sa propre conscience)]

 

*

 

12-« La conscience suppose une séparation de moi d’avec moi. »

(Alain (de son vrai nom : Emile-Auguste Chartier) – 1868-1951 – Philosophe, journaliste et professeur français – « Histoire de mes pensées » dans les arts et les dieux, Paris, Gallimard, 1937)

 

*

 

13-« La conscience ramasse un être dispersé…Elle est une synthèse, caractère qui a le plus frappé l’opinion de tous les temps puisqu’elle l’a inscrit dans le terme même (cum-science) dont elle le désigne. »

(Maurice Pradines – Ibid.)

 

*

 

14-« La conscience est un trait d’union entre ce qui a été et ce qui sera, un pont jeté entre le passé et l’avenir. »

(Henri Bergson – 1859 – 1941 – Philosophe français, prix Nobel de littérature en 1927 – L’évolution créatrice, 1907)

[Hostile au positivisme scientiste et matérialiste, mais aussi aux philosophies intellectualistes, il a voulu opérer un retour aux données de l’intuition, coïncidence immédiate et spontanée avec un objet, permettant d’atteindre l’être profond des choses, lequel est durée pure et spirituelle, mais aussi liberté jaillissante.]

 

*

 

15-« La conscience correspond exactement à la puissance de choix dont le vivant dispose ; elle est coextensive à la frange d’action possible qui entoure l’action réelle. »

(Henri Bergson – Ibid.)

 

*

 

16-« Savoir c’est savoir qu’on sait. »

(Alain [Emile Chartier] – Ibid. mais : Les idées et les âges, 1927.)

 

*

 

17-« La conscience d’une douleur n’est pas douloureuse mais vraie. »

(Jules Lachelier – 1832-1918 – Philosophe français – Psychologie et Métaphysique, 1885)

 

*

 

18-« Il n’y a pour une conscience qu’une façon d’exister, c’est d’avoir conscience qu’elle existe. »

(Jean-Paul Sartre – 1905-1980 – L’imagination, 1936)

 

Une Réponse à “Conscience – 1 – Définition et analyse (18 citations)”

  1. sumum dit :

    qu’est ce que la puissance de choix ? comment la définir ??

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO