Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2007 02 26

La société (Jiddu Krishnamurti)

Classé sous Pensees - Meditations - Citations — ganeshabreizh @ 11:20

 

 

 

*

« Mais n’est-ce pas un fait évident que ce que je suis, dans mes rapports avec autrui, engendre la société ? Et que si je ne me transforme pas radicalement moi-même, il ne peut y avoir de transformation dans la fonction essentielle de la société ? Lorsque nous nous basons sur un système pour transformer la société, nous ne faisons qu’écarter la question, car un système ne peut pas transformer l’homme ; l’histoire nous montre que que c’est l’homme qui transforme toujours le système.

Tant que je ne me comprends pas dans mes rapports avec vous, je suis la cause du chaos de la misère, de la destruction, de la peur, de la brutalité. Me comprendre n’est pas une question de temps ; je veux dire que je peux me comprendre en cet instant-ci. Si je dis : « je me comprendrai demain « , j’engendre la chaos et la misère, mon action est destructrice. Dès l’instant que je dis : « Je ma comprendrai » j’introduis un élément de durée et je suis donc déjà plongé dans le vague de confusion et de destruction. La compréhension est forcément maintenant pas demain.

Demain est pour l’esprit paresseux, pour l’esprit apathique, pour l’esprit que la question n’intéresse pas.

Lorsque vous êtes intéressés par une chose, vous la faîtes instantanément, il y a compréhension immédiate, immédiate transformation.

Si vous ne changez pas maintenant, vous ne changerez jamais, parceque le changement qui a lieu demain n’est qu’une modification, n’est pas une transformation.

La transformation a lieu immédiatement ; la révolution est mainteant pas demain.Jiddu Krishnamurti

 

Jiddu Krishnamurti.

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO