Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2008 02 26

Il était un père à la troisième personne

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 18:10

 

 La nébuleuse du mur (The Wall)

 

*

Chemin de vie

Croisement des rencontres

Père aimant naissant

Nouvelle vie

‘ 

Chemin de vie encore

Homme aimant

Connaissance en encontre

Inconscience et patience

 ’ 

Autant de souvenirs

Femme à chérir

Garçons abandonnés

Fille nouvelle née

‘  

Abandon pur

Passion stérile

Espoir déçu

Compréhension nue

‘ 

Autant de mot brut

Que de raison impure

Autant de soucis gris

Que de vie à bout de cœur

‘ 

Déception intime

Faux-pas de côté

Rejet vital

Pardon pourtant.

‘ 

Eloignement cru

Chômage des partages

Incompréhension subie

Opposition des mots

‘ 

« Amour-Colère »

En épine de croix

« Amour-regret »

Scission des soumissions

‘ 

Un mur est né sourd

Mère abusive du sens

Habitude grise découverte 

Et rébellion des peurs

‘ 

Le mur nourrit

Fissure ses tensions

Cimente ces choix

 Conscience en départ de tendresse opportune

Reste à l’esprit du mur

Troisième personne de la vie

Les bras de son cœur de pierre

Pour renaître à l’amour

‘ 

Que les fenêtres s’ouvrent

La maison se fera ensemble

Elle sera grande si grande

Aura le goût de l’univers

*

ganeshabreizh

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO