Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

  • Accueil
  • > POESIE
  • > Ex abrupto ou Impromptu sur une dimension progressive non maîtrisée

2008 03 9

Ex abrupto ou Impromptu sur une dimension progressive non maîtrisée

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 4:07

 

 

Ainsi le jour s’est levé tendrement au soleil qui croit.

C’est ton pas que je découvre chantant au revers de mon ciel.

Silhouette précédant le regard où mes yeux se noient.

La main colorée de ta vie, ta voix aux goûts des miels

Caressent mon sommeil en éveil, en harmonie captive.

La douce rosée se dessine sur la feuille attentive.

‘ 

En plein midi de l’être se crée des ressacs, fleurs de mers.

Des coeurs inassouvis bousculent en délire conscient

Les esprits qui travaillent en occulte les goûts d’amer.

Délivrant un message en profits oublieux de l’escient,

Sous couvert de partage, l’action devient égocentrique.

La dimension de l’éthique cède le pas à l’inique.

‘ 

La nuit assassine de sang choit. Fuit l’ombre du temps cru.

Au passage de frontière femme et enfants sont vivants !

Il y eut l’échange de mots vides dans le noir ténu.

Les armes brandies ont tué maintenues par l’homme absent,

Remplacé par les ordres aberrants, écrasant l’humain.

Le génocide naît gouttes d’intolérances nourries de l’inhumain.

 *

 yannesoganesh

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO