Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 janvier 2009

2009 01 5

L’être pensant nu qui n’ « interprête » plus

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 15:26

L'être pensant qui n'interprête plus - Piano sous la mer

Tu es mon piano d’air que la mer veut baiser

Dont j’aime à jouer de ses notes liquides

Jusqu’à rendre fleurissant ton corail d’oser.

A chaque marée la recouvrance du vide !



Tu es mon algue brune et sa caresse femme.

C’est l’ondulation fière de ton esprit câlin

Qui fait de ses regards oublier les brises-lames.

Et mon coeur de marin s’amarine en félin !



Mon amour je suis l’île aux rivages abrupts

Qui donnent au passage la chaleur du partage

Les niches de conscience y sont des marches brutes

Où il fait bon poser la confiance en pacage.



La bête y évolue pour faire naître l’humain

Qui par l’ombre du moi laissée en rattrapage

Anihile les peurs, les désirs sans lendemain.

Naît alors sans un fard le plus beau des ramage…



L’être pensant nu

Qui n’ « interprête » plus.


.


ganeshabreizh

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO