Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2006 10 4

Fraternité

Classé sous POESIE — ganeshabreizh @ 2:53

Il me souvient au gré des matins qui se lèvent

Certains jours attendus, emplis de notes brèves,

Plus riche de regards que de mots soupirés,

Sertis d’une caresse en nos corps achevés.

Notre amour s’est emmitouflé, si pur et graîne,

Au creux énergisant de nos âmes certaines.

La symbiose y est née, jumelle d’avenir,

Empreinte et rechargée d’une flamme à pétrir.

Ta fleur a échangé sa pensée d’anémone

Avec le ciel serein de mon coeur qui résonne.

D’où toute la rosée recevant une perle

Donna-t-elle son parfum de voile que je ferle?

Donner et recevoir est plus grande leçon.

Je délivre avec joie le pluriel d’abandon.

Être heureux, naître heureux et rendre l’autre heureux

Je souffle ces secrets aux vents des amoureux.

*

ésotcelt

ganeshabreizh

rosée

1...1617181920

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO