Le GRENIER des MOTS-REFLETS – Vol.I

2007 02 14

Pourquoi ?

Classé sous Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 17:22

 

Oiseaux chantant au printemps

*

Pourquoi quand le pintemps arrive

L’herbe et les blés renaissent ?

Pourquoi lorsque le printemps arrive

Naît alors la tendresse ?

 

Pourquoi quand le printemps arrive

L’oiseau chante-t-il l’amour ?

Pourquoi lorsque le printemps arrive. . .

Ne dure-t-il toujours ?

 

 

*

ésotcelt

ganeshabreizh

 

*

Printemps de la verdure

 

2007 02 1

Mère et source

Classé sous POESIE,Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 13:38

Source minérale

 

 

*

Elle naît sous une roche,
Drapée de mousse elle n’est encore
Qu’une gerbe d’argent plus belle que l’or,
Une touffe d’herbe marque son approche.

Courant entre berges surannées
Elle va, grossissante, dans la vallée
Où son doux gazouillis murmurant
Se transforme en bruit sourd et puissant.

Sa coulée jadis peu copieuse
Devient la rivière plantureuse
Dévalant les collines, courant vers la mer
Bondissant de cascades en prés verts.

Et les noires forêts
Jusqu’à l’arrêt.
La mer est là, immense,
Où le souffle, où les vagues intenses
Dissolvent et noient la petite rivière
Douce et tranquille issue de la terre.

 

*

ésotcelt

ganeshabreizh

*

Source humaine

2006 11 13

La source

Classé sous Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 13:26

A deux pas d’un arbre
Sous la douce mousse
Naquit une source
Ayant un goût d’arbre.

Son eau était fraîche,
Bonne et claire
Entourée de terre
Et de pierres rêches.

Le fond était vaseux,
Des bulles remontaient
Du fond assez épais
Mais aussi caillouteux.

Ecoutez la source du silence!

*

ésotcelt

ganeshabreizh

*

Huelgoat

La nuit

Classé sous Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 13:19

Le voile d’ombre
Immense et sombre
S’est abattu sur les collines,
Les plaines, les villes et les contrées.

Tout alors prend des formes bizarres
Un bosquet devient un chevalier tartare;
Les grands peupliers un temple antique

La meule de foin, une chaumière rustique.

La bruyante vallée!
N’est plus qu’un paysage silencieux
Dont l’existence est seulement troublée
Par un sourd torrent écumeux.

Tout dort dans les vieux villages.
Seuls quelques oiseaux de nuits au doux plumage
Errent entre monts et vallons endormis
A la recherche d’un beau gibier soumis.

La lune, en son dernier croissant,
Baigne tout d’une clarté diffuse,
L’étoile, en scintillant,
Danse au son d’une cornemuse.

*
ésotcelt

ganeshabreizh

*Nocturnal Shadows - www.grimstveit.no

2006 10 6

La neige

Classé sous Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 1:58

Hiver neige étang matin
Un beau matin d’hiver
La neige était tombée
Sur le sol encore vert
Pendant le déjeuner.

Que la nature est belle
Sous ce mince tapis blanc!
Doux flocons tombant
Au soleil étincellent.

Les oiseaux restent cachés
De peur de s’enrhumer
La nuit apparaît soudain
Comme un doux refrain.

*

ésotcelt

ganeshabreizh


La neige au dessus (www.samaritamania.com)


Port de pêche

Classé sous Poesie Juniors — ganeshabreizh @ 1:54

port du Diben-120.jpg
Le village s’éveille joyeux.
Dès les premiers rayons lumineux
Les marins descendent dans la rue
Vers le petit port encore nu.

Ici de longs bateaux amarrés
Aux belles couleurs et bien rangés
Veillent la prime aurore, enchâssés,
Chaloupant par une heureuse journée.

Les hommes s’affairent alentours,
Révisant leurs filets démêlés
Alors qu’il leur faudra bientôt chercher
Une flotte de pêche pour les jours.

Quittant cette eau profonde et noire
Pour n’y revenir que le soir,
Ils s’en vont vers le grand large
Y respirer l’air des sages.

*

ésotcelt

ganeshabrreizh

*

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO